Vraiment doucement en grande première au Théâtre Maisonneuve

Montréal, le 13 mars 2018 — Dans un monde en plein bouleversement, nous sommes en lutte constante pour éviter de succomber aux forces extérieures qui nous oppressent… et aux forces plus sombres encore qui nous habitent. Scène élargie, production sur les stéroïdes : Victor Quijada récidive avec dix danseurs au sommet de leur forme.

Du 5 au 8 décembre 2018, le Groupe RUBBERBANDance présente Vraiment doucement en grande première au Théâtre Maisonneuve. La compagnie renouvelle ainsi sa collaboration avec Danse Danse, qui lui confie cette fois son plus grand plateau. Pour l’occasion, Victor s’entoure d’une équipe revampée : nouveaux collaborateurs au bagage diversifié, musiciens sur scène et danseurs électrisants, le Groupe RUBBERBANDance passe en quatrième vitesse.

Vraiment doucement s’intéresse aux mécanismes comportementaux et aux réflexes que l’on développe devant le flux constant de nuisances dont nous sommes bombardées au quotidien. Si la plupart des hu- mains portent en eux un réel désir de calme et de résilience, comment faire son chemin vers une zone où le bruit et les agressions n’ont plus leur place? Démontrant à la fois délicatesse, brutalité, finesse et haute voltige, le chorégraphe, grâce à sa Méthode RUBBERBAND maitrisée par un groupe hors norme, met en scène toute l’énergie contenue dans l’urgence, la révolte et la fuite.

Quijada récidive… là où on ne l’attend pas.

http://www.dansedanse.ca/fr/groupe-rubberbandance-vraiment-doucement