Victor Quijada, Lauréat du Prix de la Diversité culturelle en danse

Montréal, le 30 novembre 2017 —Les PRIX DE LA DANSE DE MONTRÉAL (PDM) dévoilaient ce matin les Lauréats de son édition 2017 et Victor Quijada s’est vu attribuer le Prix de la Diversité culturelle en danse, remis par Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal (CAM). Le Prix, assorti d’un montant de 10 000 $, a été décerné par un jury indépendant en reconnaissance de la contribution exceptionnelle de Quijada au développement de la discipline et pour le rôle de précurseur qu’il a joué en ouvrant la scène à la danse de rue, démocratisant ainsi une danse longtemps marginalisée. Le jury du Prix attribué par le CAM était constitué de  Karla Étienne, adjointe à la direction, interprète et professeure, Zab Maboungou/ Compagnie Danse Nyata Nyata, Alexandra Landé, chorégraphe et directrice artistique, Productions Unkut et Michael Toppings, directeur général et artistique du MAI (Montréal, arts interculturels).

Quijada assure la direction artistique d’une compagnie polymorphe et plurilingue où l’hybridité des champs chorégraphiques, la pluralité de pratiques et de culture et la diversité de genre s’inscrivent dans l’ADN de l’organisme depuis quinze ans. À travers le Groupe RUBBERBANDance, le chorégraphe assure la mise en valeur du riche bagage culturel des divers interprètes, collaboratrices et concepteurs issus de milieux variés. C’est dans un souci d’équité que s’est créé le Groupe RUBBERBANDance, actuellement formé de jeunes danseuses et danseurs d’origine latine, asiatique, afro-américaine et autochtone, provenant de plusieurs régions du Canada, des États-Unis et du Mexique. S’exprimant en français, en anglais et en espagnol, certains ont bénéficié d’un enseignement classique alors que d’autres ont fait leurs débuts comme b-boys et b-girls, de façon autodidacte. À ce jour, les œuvres de la compagnie ont voyagé d’un océan à l’autre, du Canada aux États-Unis, en passant par le Mexique, l’Europe et l’Asie, contribuant à faire rayonner la scène artistique montréalaise autour du globe. Le respect de la différence et l’inclusion de la diversité sont des valeurs fondamentales au Groupe RUBBERBANDance et ses membres incarnent et transmettent ces valeurs au quotidien.

Les autres Lauréats

C’est à Daniel Léveillé que revient le GRAND PRIX de la danse, tandis que le chorégraphe et danseur Manuel Roque est doublement primé, aux côtés des interprètes Esther Gaudette et Paige Culley, de la philanthrope Constance V. Pathy et de la gestionnaire culturelle Lorraine Hébert.