Slicing Static

Slicing Static

Slicing Static a été créée spécialement pour un lieu de diffusion. Cette pièce examine le refus, conscient ou inconscient, de se libérer des règles inutiles et dépassées établies par la société. L’auditoire étant disposé sur trois côtés de la scène, la barrière entre les interprètes et le public s’effondre alors que les danseurs font fi des limites de la scène, et vont même jusqu’à se déplacer sous les estrades, dans une exploitation tout à fait inhabituelle de l’espace théâtral.

Le public de Slicing Static est captivé d’une part par l’environnement sonore éclectique et harmonieux de Mitchell Akiyama, allant de la musique électronique au jungle, en passant par des rythmes jazz, d’autre part par les éclairages exquis de Yan Lee Chan, par le mouvement fascinant de Victor Quijada et par le développement non linéaire des personnages.

La première de Slicing Static a eu lieu en septembre 2004 à l’Usine C, à Montréal.

Durée

60 minutes

Crédits

Chorégraphe : Victor Quijada

Distribution originale : Jayko Eloï, Emmanuelle Lê Phan, Anne Plamondon et Victor Quijada et Kevin Turner

Concepteur des éclairages : Yan Lee Chan

Conceptrice des costumes : Caroline Boisvert

Concepteur des décors : David J. Vivian

Compositeur : Mitchell Akiyama

Coproduit par le Groupe RUBBERBANDance et l’Usine C, avec le généreux soutien du Conseil des Arts du Canada. Le Groupe RUBBERBANDance a été compagnie en résidence à l’Usine C pendant la saison 2003-2004.

© Photo par Natalie Galazka