Développement à l’international

Suite à l’annonce du départ à la retraite de Paul Tanguay, nous souhaitions faire un retour sur notre collaboration avec lui.

En effet, Paul a été un des acteurs majeurs du développement à l’international de RBDG.

Victor Quijada et Paul Tanguay se sont rencontrés pour la première fois à l’International Society for Performing Arts (ISPA), à New York, à l’époque de Punto Ciego, en 2007. Paul Tanguay avait été très impressionné par cette œuvre, et il était alors entre autres le représentant de Marie Chouinard. Le Groupe RUBBERBANDance souhaitait alors s’associer à quelqu’un qui comprenait l’importance du volet « international » et c’est tout naturellement que Victor Quijada, en 2010, a proposé à Paul Tanguay d’accompagner la compagnie.

Victor Quijada et Anne Plamondon, associés à toute l’équipe, tiennent à le remercier pour toute l’énergie investie ces cinq dernières années et lui souhaitent une excellente retraite!

Le Groupe RUBBERBANDance salue l’arrivée d’Élisabeth Comtois de l’Agence Station Bleue, qui représentera désormais la compagnie au Canada et félicite Brent Belsher, nommé agent pour l’Europe et l’Asie.

COORDONNÉES AGENTS :

Canada:
ÉLISABETH COMTOIS

AGENCE STATION BLEUE
4713 avenue Papineau
Montréal (QC) H2H 1V4
CANADA

Tél.: 514 529-0139
Tél.: 514 273-3093
e.comtois@stationbleue.com

Europe + Asie:
BRENT BELSHER

202-501 Pacific Street
Vancouver (BC) V6Z 2X6
CANADA

Tél.: 604 669-4969
Tél.: 604 209-6337
brent@rubberbandance.com

États-Unis:
HAROLD NORRIS

PENTACLE ARTS
75 Broad Street, suite 304
New York, (NY) 10 004
ÉTATS-UNIS

Tél.: 212 278-8111 ext 3422
Fax.: 212 278-8555
haroldn@pentacle.org

Directrice générale

Le conseil d’administration du Groupe RUBBERBANDance (RBDG) est heureux d’annoncer la nomination de madame Fannie Bellefeuille au poste de directrice générale de l’organisme. Sa nomination est en vigueur depuis le 27 avril 2015.

« Nous sommes très heureux de cette nomination, qui est le fruit d’une évolution naturelle de la compagnie. Le secteur de la culture est en constante mouvance et les modèles de création/diffusion changent. Fannie Bellefeuille a toutes les compétences requises pour propulser la compagnie dans son nouveau cycle de maturité. Le conseil d’administration la remercie chaleureusement d’avoir accepté ce nouveau défi, et lui exprime sa plus grande confiance » souligne Benoit Labbé, président du conseil d’administration de RBDG.

« Depuis cinq ans, la présence de Fannie au sein de la compagnie a permis d’accompagner la vision des créateurs. Sa sensibilité, son professionnalisme et sa rigueur font d’elle un appui essentiel au développement artistique de notre compagnie. Nous sommes très fiers du chemin parcouru ensemble, et envisageons l’avenir avec audace et enthousiasme » ajoute Victor Quijada, directeur artistique et fondateur de RBDG.

Annenberg Center for the Performing Arts

5 Quotient Empirique Michael Slobodian LDDe Boston… à Philadelphie.

Un horaire chargé attend RBDG sur place.
Trois jours pour offrir au public américain cinq représentations de Quotient Empirique. Par ailleurs, le 17 avril, une classe de maître sera dispensée par Victor Quijada et des séances de questions et réponses auront lieu après chacune des représentations.

Danseurs : James Gregg, Franklin Luy, Anne Plamondon, Zachary Tang, Lavinia Vago, Lea Ved.

© Michael Slobodian

Corps rebelles

982045Décrite par le Musée de la civilisation à Québec comme « une véritable invitation à découvrir la danse contemporaine comme langage universel [] », l’exposition Corps rebelles a débuté hier.

Le Groupe RUBBERBANDance est fier que Victor Quijada soit parmi les chorégraphes ayant le privilège d’incarner cette exposition. En effet, ce grand rendez-vous avec la danse est orienté autour de six thèmes associés au corps qui jalonnent le parcours de l’exposition et sont présentés en autant d’espaces immersifs. Ils sont exprimés en gestes et en paroles (à l’aide de vidéos) par Victor Quijada (corps urbain), Margie Gillis (corps naturel), France Geoffroy (corps atypique), Daniel Léveillé (corps politique), Louise Lecavalier (corps virtuose), Martine Époque et Denis Poulin (corps multi). 

Trafó !

IMG_0024Quotient Empirique était présenté les 26 et 27 février derniers à Budapest (Hongrie). Nous vous invitons à découvrir l’affiche réalisée pour l’occasion ! Le Groupe RUBBERBANDance présentera l’oeuvre du 5 au 8 mars prochains à Aachen (Allemagne). Par ailleurs, un atelier sera proposé le 7 mars.

Nomination de Victor Quijada

Le Groupe RUBBERBANDance est fier d’annoncer que son fondateur et co-directeur artistique, Victor Quijada, a été sélectionné comme artiste en résidence par la Kaufman School of Dance de la USC à Los Angeles, en Californie. Victor est le seul Québécois (et Canadien) à faire partie du corps enseignant, lui-même composé de danseurs, chorégraphes et directeurs artistiques de renommée mondiale.

Pour plus d’informations, veuillez lire : le communiqué de presse.

Auditions !

Le Groupe RUBBERBANDance organise des auditions sur invitation pour danseurs masculins et féminins les 3 et 4 janvier 2015. Veuillez adresser avant le 28 novembre 2014 vos CV, photos et démos à Alexandre Escure, notre chargé des communications, par courriel : communications@rubberbandance.com
Les candidats sélectionnés pour les auditions à Montréal seront contactés avec de plus amples détails.

RBDGAuditionNotice2014

Message québécois de la Journée internationale de la danse

Anne Plamondon, notre codirectrice artistique, était cette année porte-parole de l’événement Québec Danse, avec Marc Boivin.
À cette occasion, elle a rédigé le message québécois de la Journée internationale de la danse.

Découvrez-le ci-dessous :

« Lorsque le Regroupement québécois de la danse m’a fait la proposition de rédiger le message québécois de la 32ième Journée internationale de la danse, j’ai tout de suite dit oui. Puis l’inquiétude et le doute m’ont gagnée, une sorte de tiraillement, de dilemme intérieur s’est installé. De toutes les facettes de mon identité de femme artiste, l’interprète, la chorégraphe, la professeure, la directrice artistique, la mère et la conjointe, qui pouvait le mieux parler d’Elle, sinon la danseuse? D’aussi loin que ma mémoire se rappelle, la danseuse m’a habitée, a accaparé mon âme, dirigé mes pas, influencé mes décisions, mes passions, mes amours.

J’ai tout appris de la danse, mon école de jeunesse puis de vie, ma raison d’être, ma façon d’être au monde, de le réfléchir, de le faire bouger par la poésie du corps dansant. Elle et moi avons développé une relation d’exception, faite de mystères, de désirs de dépassement, parfois d’incompréhensions et de frustrations mais, plus souvent qu’autrement, de découvertes et de reconnaissances mutuelles.

La danse m’a choisie et je suis devenue, à force d’apprentissages et de patients entraînements, l’une de ses possibles et singulières incarnations, parmi tant d’autres. Car nous sommes des milliers de danseurs et danseuses à en détenir les codes, à en connaître les humeurs, les caprices, les traditions, les avancées.

S’il est d’usage de célébrer, chaque année, la danse comme un en soi, un plus grand que soi, permettez-moi aujourd’hui de transgresser la convention. Parce qu’il me presse de rendre hommage au danseur interprète par qui la danse advient, s’anime, prend forme, devient œuvre, corps scénique, moments de grâce et parfois d’extase, temps de partage méditatif, langoureux, exubérant avec l’autre et avec le public.

J’aime plus que tout la danseuse en moi, mes sœurs et mes frères de studios et de scène, nous qui partageons au quotidien la beauté et les rigueurs de cet art d’interprétation. Un art dont on parle peu, dont on vante peu les prouesses, les inventions, pourtant si concrètes et prenantes dans le corps du danseur. Et comment dire cette relation si mystérieuse, et souvent amoureuse, entre le danseur et le chorégraphe, autour d’une œuvre en devenir.

En dépit des aspérités, des contraintes et des paradoxes du métier, je souhaite du plus profond de mon être de danseuse que ses exigences techniques, esthétiques et éthiques continuent d’être respectées, valorisées et transmises aux générations à venir.

En cette Journée internationale de la danse, j’ose formuler ce désir plus grand que moi et pourtant si fort ancré dans le corps du danseur. »

MEKANIC : soirée bénéfice de Danse Danse

Le Groupe RUBBERBANDance est fier de participer à la prochaine soirée-bénéfice de Danse Danse.

Danse Danse est le joueur le plus important en danse contemporaine au Québec et occupe un rôle de premier plan dans son milieu ainsi que pour le public de la danse de Montréal.

Cet événement – à ne manquer sous aucun prétexte – aura lieu le jeudi 15 mai 2014 dans les locaux de SID LEE au 8, rue Queen, dans le Vieux-Montréal à 20 h sonnantes.

La mise en scène de la soirée a été confiée à Victor Quijada, en collaboration avec SID LEE, qui offrira un aperçu de son processus de création.

Achetez votre billet ici.

Rappelons que vos dons serviront à soutenir deux initiatives au cœur de la mission de Danse Danse :

Amenez un jeune à la danse

Lancé en 2005, ce programme permet à des jeunes d’assister gratuitement à des spectacles de la série Danse Danse et de les sensibiliser à la danse contemporaine et au mouvement. La clientèle (des adolescents de 14 à 17 ans) est recrutée principalement auprès de jeunes en difficulté ou issus de milieux défavorisés.

Carte Blanche

Lancé en 2006, le programme Carte Blanche vise à soutenir la création en appuyant des chorégraphes d’ici à des moments stratégiques de leur carrière par des résidences ou des parts de coproduction directement investies dans la production artistique. L’objectif de la campagne de financement est de donner à des artistes des moyens de développement accrus en vue de la création de nouvelles œuvres.

Une partie des dons amassés sera investie par Danse Danse dans un fonds de dotation du programme d’appariement Placement Culture du Conseil des arts et des lettres du Québec.