Archives pour la catégorie Nouvelles

Premières critiques de GRAVITY OF CENTER

Une version exploratoire de Gravity of Center a été présentée au festival international DansEncore, à Trois-Rivières, le 4 juin 2010.

La critique est élogieuse:

«…l’étonnante compagnie montréalaise, qui allie ballet, danse contemporaine et breakdance nous met l’eau à la bouche…»

Karine Gélinas, Voir Mauricie


«Un superbe spectacle mené avec maestria par ses interprètes.»

Le Nouvelliste

«Les danseurs de la compagnie fondée par Victor Quijada, de vrais athlètes, étaient époustouflants!»

Karine Gélinas, Voir Mauricie

Classe de maître avec Victor Quijada

Initiez-vous au style distinctif du Groupe RUBBERBANDance lors de ce stage intensif de 4 jours offert par le Studio 303. Victor Quijada guidera les participants à travers une série d’exercices et de phrases chorégraphiques qui leur permettront d’explorer la combinaison des styles urbains et classiques.

L’activité est ouverte aux danseurs professionnels de tous les horizons.
Professeur : Victor Quijada – en anglai.
Dates : 20-23 juin (4 jours) lun-ven, 9 h 30 à 12 h 3.
Lieu : à confirme.
Coût : 60 .
Pour plus d’information et pour savoir comment vous inscrire, rendez-vous sur le site du Studio 303.

Victor Quijada reçoit un prix aux Princess Grace Awards

Le 3 août dernier, la Princess Grace Foundation-USA dévoilait la liste des gagnants des Princess Grace Awards 2010. Le Choreography Fellowship a été remis à Victor Quijada pour appuyer la création d’une nouvelle pièce avec le Hubbard Street Dance Chicago, à l’invitation de son nouveau directeur Glenn Edgerton. La pièce sera créée le 30 septembre 2010 au Harris Theatre for Music and Dance de Chicago.

Victor rejoint ainsi les rangs de quelques 500 artistes américains qui, depuis 1982, ont reçu le prestigieux appui de la fondation pour souligner leur mérite artistique et leur impact potentiel et futur sur le développement de leur discipline. Les gagnants de cette année recevront leur prix lors du Princess Grace Awards Gala, en présence de Son Altesse Royale la Princesse de Hanovre, le 10 novembre à New York.

FÉLICITATIONS VICTOR !

La musique de PUNTO CIEGO maintenant en vente

Vous l’avez demandé, c’est maintenant chose faite ! La musique de Punto Ciego est disponible sur disque. Procurez-vous dès maintenant l’album Taking Notes, music from Punto Ciego and other lost thoughts, produit par le compositeur Jasper Gahunia (alias DJ Lil’ Jaz, eljayII), en collaboration avec le Groupe RUBBERBANDance. Seulement 500 copies, emballées à la main, sérigraphiées et numérotées sont disponibles ici en exclusivité.

Commandez directement votre copie par PayPal en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Vous pouvez également écouter des extraits de l’album en cliquant ici.

Prix : 12 $ + taxes et frais de poste

Audition – 28 novembre 2009

Le Groupe RUBBERBANDance invite les danseurs et danseuses ayant une formation technique en danse contemporaine et/ou en ballet à se présenter à une audition pour avoir la chance de participer aux futurs projets de la compagnie. Une connaissance de la danse hip-hop et du breakdance est un atout, mais n’est pas obligatoire. Les danseurs hip-hop faisant preuve d’une grande versatilité sont aussi les bienvenus.
Note: RBDG recherche en priorité un danseur masculin, mais l’audition est ouverte à tous.

Merci d’apporter votre curriculum vitæ.

Audition

28 novembre 2009 à 12 h

Salle 1 de la Place-des-Arts

260, boul. de Maisonneuve Ouest, 5e étage, Montréal, Québec

RBDG au OFF.T.A. les 4 et 5 juin

Victor Quijada et Anne Plamondon participent au Mix OFF, un nouvel événement du OFF.T.A. , le petit frère irrévérencieux du Festival TransAmériques (FTA). Le pari de ces soirées : jumeler des artistes qui ne se connaissent pas et qui évoluent dans des disciplines différentes, les enfermer pendant 3 jours dans une boîte noire et laisser émerger une création hybride et vivante à caractère unique. Victor Quijiada et Anne Plamondon rencontrent pour l’occasion la performeuse Sylvie Cotton.

Jeudi 4 juin et vendredi 5 juin à 18h30

Théâtre d’Aujourd’hui, Salle Jean-Claude-Germain

Admission: 22$

Réservation: (514) 282-3900

Le premier stage intensif de RBDG

Plus que quelques jours avant le premier stage intensif de RBDG, créé en collaboration avec la Place des Arts, prévu le 15 mars 2009 prochain de 13h00 à 17h00.

À l’heure où le hip-hop investit de plus en plus les scènes et les théâtres traditionnels, RBDG propose un atelier destiné à tous ceux qui sont intéressés à découvrir tout ce que le hip-hop peut offrir et à explorer plus à fond ses possibilités.

Atelier intensif d’une journée

Frais d’inscription : 5 $

DATE: le 15 mars 2009 de 13 h à 17 h

LIEU: Salle E, Place des Arts, 260, boul. de Maisonneuve Ouest

Victor Quijada vous invite à partager l’expérience du «cipher», prélude à une discussion informelle. Quijada vous guidera dans un atelier de mouvement axé sur la conscience spatiale et énergétique ainsi que sur les notions de base d’un spectacle de danse.

Pour tout ceux qui n’ont pas eu la chance de remplir le questionnaire d’inscription, prenez note que des copies seront disponibles sur place lors du premier stage, le 15 mars 2009. Prévoyez arriver environ 15 minutes à l’avance afin de remplir le questionnaire.

Veuillez réserver votre place par courriel le plus tôt possible à l’adresse : info@rubberbandance.com

Bon atelier !

RBDG reçoit le Prix OQAJ – RIDEAU 2009

Le Groupe RUBBERBANDance a reçu le prix remis par l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse lors de la récente édition de la Bourse RIDEAU 2009. Ce prix est accordé à un groupe représentatif de la relève artistique pour qu’il puisse effectuer un séjour de développement professionnel dans les Amériques.

Sur le site Internet de l’OQAJ, on peut lire que: « le prix OQAJ – RIDEAU est remis à RUBBERBANDance Group […] pour l’originalité de sa proposition chorégraphique et sa qualité d’interprétation dans Punto Ciego. »

Le Groupe RUBBERBANDance en résidence à La Place des Arts

Lors de la conférence de presse présentant la programmation de l’édition 2007 de Pas de danse, pas de vie!, la Place des Arts, partenaire principal de l’événement, a fait l’annonce des nouveaux artistes en résidence à la Cinquième Salle. Il s’agit d’Anne Plamondon et de Victor Quijada, qui codirigent la compagnie Groupe RUBBERBANDance. Le tandem succède à Paul-André Fortier, qui fut le premier chorégraphe en résidence à la Cinquième Salle.

Michel Gagnon, directeur de la programmation de la Place des Arts, a expliqué que la candidature du Groupe RUBBERBANDance a vite fait l’unanimité. « La Cinquième Salle est désormais reconnue comme lieu de création, comme un espace à la frontière de l’avant-garde artistique. C’est sur ce positionnement que s’appuie notre choix d’Anne Plamondon et de Victor Quijada. Leur démarche créative les place à la croisée des tendances et leur travail réussit à fusionner plusieurs genres stylistiques, qu’il s’agisse de hip hop ou de danse contemporaine, de ballet classique ou moderne, tout en repoussant les limites de l’expression physique.» Cette résidence sera d’une durée de deux ans. Elle couvrira donc les saisons 2007-2008 et 2008-2009.

Du 26 au 29 mars 2008, le Groupe RUBBERBANDance offrira un collage d’œuvres de leur répertoire. Au cours de sa deuxième année de résidence, la compagnie présentera en première, à la Cinquième Salle, une nouvelle œuvre. Inspirée des structures cinématographique et littéraire, cette pièce reposera sur des personnages et des intrigues qui s’entrecroiseront. Des prémisses ancrées dans la modernité président à la réflexion des créateurs : la perte de temps et de soi engendrée par les médias et les nouveaux médias, le vocabulaire du corps sous l’influence des danses de rue et l’univers de personnages reliés entre eux sans les contraintes de la chronologie.
Pour le chorégraphe Victor Quijada, « la fusion du ballet contemporain et du break dance est également fertile pour l’exploration des rapports humains ». Il se concentre principalement sur les constructions mentales, les modèles comportementaux et les conflits émotionnels. Stimulé par la fraîcheur des manières de la rue et riche d’une compréhension aiguë de la mise en scène théâtrale, son travail exploite la violence, la tendresse, la comédie et la tragédie.