Danseurs

Amara Barner

Amara BarnerAmara est très jeune lorsqu’elle commence sa formation dans sa ville natale, Minneapolis, au Minnesota. Dès l’adolescence, elle voyage afin d’assister différents chorégraphes et de suivre des formations dans le cadre de The Pulse On Tour et Intrigue Dance Convention, entre autres. Elle donne des ateliers et des représentations en Australie, au Mexique, à Londres et en Italie puis, établie à New York, se joint à Isodoc Dance group, où participe à la création et à l’interprétation d’œuvres. Elle intègre maintenant le Groupe RUBBERBANDance à titre d’apprentie pour la saison 2016.

Jean Bui

C’est en s’initiant au parkour que Jean Bui se découvre une passion pour l’art du mouvement. L’étude des déplacements dans l’espace et de la force brute des corps l’amène à s’intéresser aux arts du cirque. C’est ainsi qu’il suit une formation générale en cirque de 2011 à 2012, puis qu’il fait connaissance avec le monde de la danse. De 2012 à 2015, il fréquente l’Université du Québec à Montréal où il obtient un baccalauréat en danse contemporaine, profil interprétation. Au cours de sa jeune carrière, il a eu l’occasion de travailler pour les Minutes complètement cirque, avec Destins Croisés, George Stamos, Manuel Roque, Maud Saint-Germain et Katya Montaignac, et même de faire apparition dans des vidéoclips et publicités. En 2015, il se joint au Groupe RUBBERBANDance à titre d’aspirant danseur.

Sydney McManus

Sydney McManusSydney McManus est native de London, en Ontario. À la suite de ses études secondaires, elle habite Toronto où elle travaille avec des chorégraphes et compagnies tels que TOES For Dance, Helix Dance Project, Conteur Dance Company, Bridge to Artists et Transcendance Project. Sa formation comprend des ateliers à Springboard Danse Montréal où elle a appris la méthode et le répertoire du Groupe RUBBERBANDance (Montréal) et de Frog in Hand (Mississauga). Elle a également travaillé auprès de MADboots Dance (New York) et de Kate Wallich de la compagnie the YC (Seattle) tout en se taillant une place en tant que chorégraphe. Sydney est également une artiste visuelle et une designer reconnue.

Sovann Prom Tep

Sovann Prom Tep a neuf ans lorsqu’il fait connaissance avec la danse urbaine. Il se lance dans cette pratique et est rapidement accueilli dans la communauté montréalaise des bboys. À l’âge de 13 ans, il se joint au groupe Sweet Technique, avec lequel il participe à de nombreuses compétitions et se perfectionne au fil des années. Il cumule à ce jour plus d’une vingtaine de victoires et est régulièrement invité à participer à des compétitions aux États-Unis et en Europe, parfois à titre de participant, parfois à titre de juge. Passionné par la maîtrise du corps, il entreprend en 2011 une formation à l’École de danse contemporaine de Montréal, et suit parallèlement divers ateliers de perfectionnement. Il a eu l’occasion d’interpréter sur scène les œuvres de Mélanie Demers, d’Estelle Clareton et du collectif (La)HORDE, entre autres. Récemment, Sovann a rejoint le Groupe RUBBERBANDance comme aspirant danseur.

Zachary Tang

Originaire du Texas, Zack Tang entreprend sa formation en danse à DanceScape sous la direction de Joyce Beck. Il reçoit par la suite son diplôme de la High School for Performing and Visual Arts en 2007, sous la direction de Luanne Carter. Il suit également les programmes du Ballet Austin, du Tulsa Ballet, du Joffrey Ballet, de Perry Mansfield et de Springboard Montréal. Après avoir obtenu son diplôme de la Juilliard School, sous la direction artistique de Lawrence Rhodes, Zack remporte le prix Hector Zaraspe de chorégraphie. Il travaille avec les chorégraphes Peter Chu, Victor Quijada, Alexander Ekman, Stijn Celis, Larry Kegwin, Mark Morris et Darrell Grand Moltrie, et interprète des œuvres de José Limón, Anthony Tudor, Martha Graham, Paul Taylor et Nijinska. En 2012, Zack fait partie de la liste des 25 artistes à suivre de la revue Dance Magazine. Avant d’intégrer le Groupe RUBBERBANDance en 2013, il travaille pendant deux ans avec le Alonzo King LINES Ballet.

Paco Ziel

Dès l’âge de 12 ans, Paco Ziel étudie la musique et les arts à l’Instituto Nacional de Bellas Artes du Mexique, son pays d’origine. L’obtention d’une bourse d’études lui permet de fréquenter l’Estudio Profesional de Danza Ema Pulido, où il peaufine sa technique et son talent d’interprète. C’est en 2011 qu’il arrive à Montréal afin de poursuivre ses études de ballet classique à l’École supérieure de ballet du Québec. Parallèlement, il s’intéresse à diverses techniques du mouvement, notamment la Méthode RUBBERBAND. En ce qui a trait à son travail chorégraphique, sa pièce Huapango a remporté le premier prix lors de l’édition 2011 de la compétition Bravissimo, et Mexica a reçu les éloges de critiques artistiques mexicains de renom. Il est également cofondateur du collectif de danse Quantum, basé à Montréal, et s’est joint au Groupe RUBBERBANDance en 2015 comme apprenti danseur.

 

© Photos par Isabel Rancier