Movement Mathematics

Grandes Premières des futures étoiles

Événement-bénéfice annuel de la Fondation de la Place des arts

Movement Mathematics

 Le 7 juin 2016, la sixième édition de la Grande Première des futures étoiles a permis à la Fondation de la Place des Arts de recueillir plus de 550 000 $, une somme record. Movement Mathematics a été créé spécifiquement pour l’événement et consiste en un montage de séquences marquantes du répertoire de RBDG. La performance a eu lieu au Théâtre Maisonneuve.

CRÉDITS

Chorégraphie : Victor Quijada

Musique : Jasper Gahunia

Conception des éclairages : Yan Lee Chan

Conception des costumes : Julie Charland

Danseurs Franklin Luy, Zack Tang, Lavinia Vago, Lea Ved,

Apprentis : Marilyne Cyr, Arielle Locke, Paco Ziel

Aspirants : Jean Bui, Sovann Prom Tep, Axelle Munezero

© Photos par Milk Images

Activités de développement des publics

Le Groupe RUBBERBANDance offre une variété d’activités qui peuvent accompagner ses représentations. Voici quelques suggestions d’activités, pour en savoir plus, veuillez contacter la compagnie.

 

 

Séances de questions et réponses

Après le spectacle, le public passionné de danse peut avoir la chance de s’entretenir avec les interprètes et concepteurs dans une ambiance simple et décontractée. Autour d’un verre ou d’un micro, inspiration, chorégraphie et techniques de danse et de scénographie seront démystifiés. Le public a ainsi droit à une visite guidée unique au cœur de l’univers RBDG en compagnie des artistes.

 

Conférences-démonstrations

Cette activité unique est une conférence agrémentée d’extraits de spectacles. En quoi le langage du Groupe RUBBERBANDance est-il si particulier? En voyant les extraits de spectacles et en ayant l’occasion de discuter avec les membres de la compagnie, le public saisit tout de la démarche singulière qui a mené au style actuel et spontané qui est le nôtre. Destinée autant aux néophytes qu’aux connaisseurs, cette activité s’adresse particulièrement aux écoles primaires et secondaires, y compris aux programmes spécialisés en danse.

 

Courts métrages

Afin de permettre au public de s’initier au travail de Victor Quijada, le Groupe RUBBERBANDance offre des visionnements de ses courts métrages, sous forme de  rétrospective ou encore comme activité indépendante. Depuis sa fondation, RBDG a produit des clips vidéo ainsi que plusieurs courts métrages de qualité mettant en scène son approche unique, la sélection des films peut ainsi être adaptée selon les intérêts du public. Ce dernier est aussi invité à participer à une discussion post-visionnement, avec ou sans la présence du chorégraphe.

Atelier Méthode RUBBERBAND

La Méthode RUBBERBAND est une technique d’entraînement développée par Victor Quijada et Anne Plamondon qui vise à préparer les danseurs aux exigences des chorégraphies de Quijada. Sous forme de cours ou encore d’atelier professionnel ou ouvert au public, la Méthode RUBBERBAND prépare les danseurs grâce à des exercices qui améliorent l’agilité et la précision en position debout, au sol ou encore en position inversée.

 

Les participants sont initiés à un vocabulaire né du croisement des danses urbaines et contemporaines, tout en portant une attention particulière à l’interprétation, à la prise de décision, à l’utilisation des variations rythmiques et à l’accompagnement. Les principes de base qui y sont abordés sont la répartition du poids autour du centre de gravité, l’agilité en position inversée sur les mains, les coudes et les épaules ainsi que l’emploi du corps comme instrument de découpage multidirectionnel et tridimensionnel. Cette technique de mouvement favorise les déplacements du corps de la verticale à l’horizontale, et prépare les danseurs de formation classique et contemporaine au travail au sol, généralement associé au breakdance. Les adeptes du breakdance acquerront une aisance particulière et des outils d’interprétation utiles lors de prestations non compétitives.

 

Avec la Méthode RUBBERBAND, les participants seront prêts à prendre possession du plancher avec assurance et raffinement, tout en occupant l’espace dans une esthétique empruntée aux danses urbaines. La Méthode RUBBERBAND améliore également la proprioception et les contacts visuels dans des duos.

 

© Photos Michael Slobodian

Freedom

Crédits

Interprètes: Victor Quijada, Anne Plamondon, Joe-Danny Aurélien, Jayko Eloï et Emmanuelle Lê Phan

Réalisateur: Bob Barrett

Production: Sound Venture Productions

 

2005 – Nomination aux Prix Gemini dans la catégorie Best Picture Editing in a Performing Arts Series

Post Hip Hop Project

Post Hip Hop Project (PHHP) est un projet spécial périodique qui aligne ateliers chorégraphiques et présentations et qui est spécialement conçu à l’intention des jeunes Montréalais adeptes des danses urbaines. Sous le mentorat de Victor Quijada, de nombreux aspirants mettent leurs créations à l’épreuve et peaufinent leur travail. Le Groupe RUBBERBANDance souhaitait prêter main-forte à la nouvelle génération en danses urbaines en partageant son expertise avec les jeunes créateurs et en leur donnant l’occasion de présenter leur travail au public.

La première édition du Post Hip Hop Project a eu lieu en mars 2009, pendant la résidence du Groupe RUBBERBANDance à la Place des Arts. Le projet était inspiré par le succès de Jawbreaker, où des membres influents de la scène montréalaise du break interprétaient une chorégraphie de Quijada, dans le cadre du Movement in Slang/Vernissage-danse #135 organisé par le Studio 303, en novembre 2007. La seconde édition du PHHP, qui s’est produite à Châteauguay en 2010, a pris une nouvelle dimension en s’adressant aux chorégraphes émergents influencés par les danses urbaines. Le PHHP offre aux participants du temps de création, du mentorat en chorégraphie, une résidence de conception d’éclairages et deux présentations devant public à la Cinquième Salle de la Place des Arts.

La troisième édition de PHHP a été présentée en 2011 à la Maison de la Culture Frontenac dans le cadre de Quartiers Danses. Ce laboratoire de création expérimentale mettait en vedette des figures reconnues du break, du popping et des cercles de danse.

© Antoine Ryan